Bulletin du 20 fevrier 2018

 

 

BULLETIN DU 20 FÉVRIER 2018

Hôtel Normandy - Conférence par Didier MONTMESSIN sur le thème « Créer ou reprendre une petite entreprise ».

Présents : 19 membres du club (57,58% dudit club) + 06 conjoints ; les students, sont présentes.

Le Président ouvre la séance en souhaitant un bon anniversaire à Nicole LEHMANN ; il n’y a pas de fête. Il remercie Marie-Ange et André pour la préparation de l’apéritif.

Les excusés membres du club : Daniel RICOLLEAU, Joëlle NOTELET et Gilbert MARY.

 

Bulletin n° 21

Évreux

Il donne ensuite une précision concernant la soirée dansante du club ; un don supplémentaire non négligeable est arrivé depuis.

André souhaite faire le point des présents pour le repas du 20 mars prochain, au château d’Aveny – coût 38 €, ce qu’il fait.

Puis, c’est au tour de Florence de nous donner les dernières nouvelles du prochain Carrefour des Métiers : il y a 56 exposants d’inscrits – le repas à la SECMA avec différents enseignants va bientôt avoir lieu et elle va s’occuper des plateaux repas. Elle précise qu’elle souhaite ne pas diriger cette action pour l’année prochaine.

Le Président projette sur écran, la liste des membres du club de Wavre ainsi que du nôtre, devant participer à la prochaine réunion des clubs contact en Bavière, liste communiquée par Gilbert qui s’excuse de ne pas pouvoir être présent ce soir.(liste en pièce jointe).

Dominique MONFILLIATRE dit quelques mots sur la remise en état de la Fontaine de Tilly dont le déblaiement de la terre à effectuer.

La parole est maintenant donnée aux students. Évy.

Ce week-end, je suis allée à Chartres pour visiter la cathédrale ; je la trouve vraiment jolie avec un bleu formidable. Nous avons aussi fait des courses et visité le centre ville ; en fin de journée, j’ai pris un grand plaisir à faire le jardin.

2

Anna.

Bonsoir,

Le week-end des 10 et 11 février, Évy et moi avons été à Caen avec tous les autres étudiants d’échange. C’était un week-end vraiment sympa, l’on a visité Caen qui est une très jolie ville et l’on a fait un laser Gomme ; je ne l’avais jamais fait, il n’existe pas en Italie. J’ai bien aimé et c’est toujours un plaisir d’être avec les autres étudiants d’échange.

Pendant les vacances, j’irai en Espagne avec le Bus trip organisé par le Rotary.

Jacques DERLY fait le point du prochain programme avec un modificatif sur la réunion du 06 mars prochain (voir en final du présent bulletin).

C’est maintenant à Didier de prendre la parole pour sa conférence « Créer ou reprendre une petite entreprise.

Voici un résumé de son intervention :

Une Opportunité ou une Illusion ? Plan de la Présentation.

  •   Le paysage Entrepreneurial en France Son évolution récente

  •   Focus sur les TPE, cible de cette présentation

  •   Le parcours d’un(e) candidat(e) Créateur – les bonnes

    portes à ouvrir...

  •   L’exemple de INITIATIVE France, leader de l’accompagnement à la Création/Reprise

    Les TPE (petites entreprises) : un enjeu économique et social.

o Leur poids en termes d’emplois et d’impact sur le tissu socio économique

o Une autre voie pour lutter contre le chômage de nos demandeurs d’emploi

o Encourager celles et ceux qui ont la capacité d’entreprendre, et qui sont porteurs d’un projet viable

o Ces parcours, ces métiers, méritent d’être mis en lumière. Notre société ne leur a pas accordé la considération méritée.

3

Le poids et l’impact des TPE dans notre économie ne sont pas suffisamment mis en évidence :

Définition de la TPE : < 10 salariés et CA < 2 M€

96% du nombre d’entreprises et + de 2700000 salariés dans les secteurs (yc micro entrepreneurs) : Hébergement Restauration / Commerce/Artisanat/ Services aux entreprises et aux particuliers / Enseignement / Santé Action sociale / Construction/ Industrie

Élément clef de l’aménagement et de développement des territoires, particulièrement ceux de la semi ruralité dont le France est couverte. Le village avec son épicier, son café, son boulanger, son plombier... Les économies locales ont besoin de ce tissu de TPE, nombreuses et diversifiées, qui répondent aux besoins des habitants et qui créent richesses et emplois pérennes et non dé localisables.

  •   Il y a de vrais potentiels de réussite personnelle dans les PME / TPE.

  •   Toutes et tous n’ont pas la capacité de devenir entrepreneurs, le parcours est difficile. Surtout ne pas imaginer qu’il s’agit d’une situation confortable de repli sans contraintes : fini les 35 heures ! On échange « un patron insupportable » contre plusieurs autres (banquiers, clients, salariés...) qui seront encore plus exigeants.

  •   Tout attendre de l’État et de l’assistanat a un coût devenu trop lourd, que nous ne pouvons continuer à faire payer aux générations futures. Il faut encourager les parcours d’entreprise, car c’est une prise en main individuelle, utile à notre économie, à notre Société, et peu coûteuse en soutien.

  •   À l’instar du modèle de notre enseignement jusque là, il est indispensable de faire « briller » les parcours professionnels jugés de « second niveau ».

    En 2015, + de 3,8 millions (hors Agriculture et Fonction publique) d’entreprises emploient près de 15 millions de salariés.

    Les évolutions récentes.

2009 à 2015 : « l’après crise 2008 »,

/PME.

- Les TPE ont créé + de 120000 emplois (ETP)
- Les Micro entreprises en ont perdu 99000, servant aussi de vivier aux TPE

- Les PME + de 103000, et les ETI + de 90000

- Les Grandes Entreprises ont perdu 60000 emplois. En 2016, bonne nouvelle !

Au total, 554000 entreprises ont été créées ( + 6% sur 2015)

Les défaillances baissent fortement, sous la barre des 57000. N’oublions pas l’agriculture...

En un peu plus de 20 ans (1998 / 2013), le nombre d’exploitations a été divisé par 2 (1067000 en 88 et 452000 en 2013).

La taille des exploitations a doublé.

4

La surface exploitée a baissé de 6%.

La production annuelle (en MD€) a baissé aussi de 6% sur cette même période.

854000 actifs contre + de 1600000 en 1988.

46% des exploitations sont de petite taille (< 20 ha) mais cultivent moins de 5% des surfaces exploitées.

« Pour créer des emplois, il faut créer des employeurs... » (André MULLIEZ 1986 Fondateur du Réseau Entreprendre.

Famille MULLIEZ fondatrice du groupe AUCHAN.
A. MULLIEZ a décidé la création du Réseau ENTREPRENDRE, alors qu’i s’est vu

contraint de restructurer le groupe PHILDAR avec un plan de licenciement conséquent. La réflexion de fond et la recherche d’informations.

o Raisonner le projet (mes motivations, mon savoir faire et mon Savoir Être, mesurer les risques financiers et matériels, comptabilité familiale, pertinence du projet : marché, concurrence, contour de l’offre..., comment organiser ma rupture professionnelle ? Je continue ?)

o Se documenter, se faire conseiller,
o Contacter la CCI / CMA / CA, selon le type d’activité (suivi par un conseiller), o Validation du projet dans son environnement ;
o Engager l’étude de marché,
o Étapes et contacts à engager, dans quel ordre...
o Formalisation de grandes lignes du plan de travail.
o Création ou reprise.

Étude de marché / Business plan / Prévisionnel.

Étude marché et Busines Plan :

Contacter un réseau de soutien à la création/reprise pour finaliser l’étude de marché, valider l’offre/demande marché et offres concurrentes, construire le Business plan avec le prévisionnel 3 ans :

- - - - -

-

Rentabiliser à terme et financement Équipement/Matériel Fournisseurs/prestataires
Projets d’embauche ?

Local d’activité : location ou achat ?, ETC...

Contacter les Conseils :
Expert-
comptable, Avocat, Notaire, Assureurs... pour :

5

- Chiffrer le plan prévisionnel
- Définir la forme juridique, le régime fiscal, les statuts social du Chef d’entreprise et

les statuts de l’entreprise (si société)
- Structure administrative
- Assurances, Prévoyance, couverture sociale - Aspects réglementaires.

Montage du Financement.
Toujours avec l’aide du réseau de soutien

L’apport personnel

Les banques pour les investissements

Le réseau d’aide à la création pour financer le fond de roulement : PH + Prêt NACRE

Si demandeur d’emploi : allocation mensuelle Pôle Emploi ou versement du capital Autres aides : Région, subvention selon type d’activité

Préparation du lancement L’immatriculation

La communication
Téléphonie, Internet, annuaires
... Enfin, le bouclage :
Obtention des financements...

Principaux Réseaux Associatifs de soutien à la création d’entreprise.

    

ADIE : micro crédit pour population sans accès au crédit bancaire (120 antennes en métropole)

BGE : 50 associations – 550 points d’accueil – 950 conseillers 18000 entreprises et 30000 emplois créés/an

France ACTIVE : Économie sociale solidaire BPI Prêts + garantie FAG-FGIF 42 associations 650 salariés et 2500 bénévoles 34000 emplois créés en 2017

ENTREPRENDRE : 62 associations 120 implantations 250 salariés + 150 bénévoles projets importants PME/ETI

INITIATIVE France : 224 associations – 700 points d’accueil – 950 salariés et + de 16000 bénévoles 16700 entreprises et 44000 emplois créés ou maintenus en 2016.

En conclusion
« Ma petite entreprise » peut être un bon plan pour mon avenir,

6

La TPE est un véritable atout pour notre système économique,
Si vous ne le saviez déjà, votre vision des TPE/PME et du parcours d’un

candidat à la Création, est, je l’espère, plus claire,

Vous savez, aussi, maintenant, par qui un candidat peut se faire aider,

N’hésitez pas à encourager un / une candidat (e) à la Création / Reprise d’entreprise à condition que... le candidat en ait la capacité et que le projet tienne la route.

Merci de votre attention.

-------------------------------------

Informations sur les articles de presse parus dans le journal « Le Démocrate du 15 février 2018. Deux articles relatant les Actions du club figurent dans ce journal :

  •   Le Rotary plante un arbre à l’Outil en main.

    Cet article est ainsi libellé : Nadine PIGNY, gouverneure 2017-2018 du district 1640, a visité le club de Vernon, l’un des 40 clubs du district normand (en réalité 65). En prolongement du thème du Président international qui prône la protection de la nature, elle a planté un cyprès de Toscane sur le site de l’association «l’Outil en main, avenue de l’île de France à Vernon, avant de faire le point avec le comité du club et de présider un dîner à l’Estampille. Nadine Pigny a félicité le club et remis une récompense au Past Président, Stéphane FERRAND, pour sa contribution exceptionnelle à l’action Polio +, soutenue par la vente des jacinthes en 2017. Sur la photo, le Président de l’Outil en main, Joël Guérin, et Nadine Pigny.

  •   Le Rotary finance le handisport.

    Article libellé comme suit : Depuis deux ans, au SMV handball, une section handi- fauteuils compte 12 à 14 sportifs, valides ou non valides. Afin qu’ils puissent évoluer sur le parquet, il leur faut des fauteuils spéciaux pour la pratique sportive... et ils coûtent cher. Alors le Rotary club de Vernon a organisé un repas afin de financer un fauteuil dont le prix est approximativement de 2000 €. « Nous voulons favoriser l’accès à la pratique d’un sport. Avec cette soirée, nous allons pouvoir financer un fauteuil », explique Joël Guérin, le Président du Rotary club de Vernon.

    Le but de cette équipe est de permettre à des valides et des non valides, de jouer ensemble, de faire des rencontres et de changer le regard sur le handicap. Une équipe qui associe à la fois des sportifs valides et non valides fait partie de la volonté de le Fédération Française de hand-ball. Comme aucun championnat n’est organisé, l’équipe vernonnaise essaie de participer à des compétitions, ce qui n’est pas toujours facile. « Ce qui apporte beaucoup, c’est la solidarité qu’il y a au sein de l’équipe », affirme l’une des sportives. Pour les membres du SMV handball, c’est une belle aventure humanitaire qu’ils vont pouvoir poursuivre grâce à l’aide du Rotary club de Vernon.

7

Des nouvelles hors Rotary (sources « Science et Vie janvier 2018).

L’homme a un nouveau cousin, Pongo Tapanuliensis ; jusque là, le club des homonidés, encore en vie, ne comptait que 7 espèces : La nôtre, 2 de chimpanzés, 2 de gorilles et 2 d’orangs-outans, ces dernières sont désormais au nombre de 3 ; ce Pongo Tapanuliensis vit en effet dans les montagnes de la région du Tapanuli de l’île de Sumatra, très accidentées et difficiles d’accès, et sa population est estimée à 800 individus, déjà menacés d’extinction.

Un septième continent Zealandia, vient d’être découvert, plus vaste que l’Inde, mais il est à 94% immergé sous le Pacifique, à 1100 mètres de profondeur en moyenne, et son exploitation débute tout juste ; il y a 110 millions d’années, Zealandia faisait partie de l’Australie et de l’Antarctique et formait ensemble un supercontinent Gondwana. Il y a 35 millions d’années, Zealandia est engloutie ; des morceaux de terre ont refait surface depuis, formant la Nouvelle Zélande et la Nouvelle Calédonie

La même revue mais de novembre 2017 précise :

Qu’en 2002, 28 traces de pas possédant des caractéristiques propres à la lignée humaine, ont été trouvées par un chercheur en vacances, sur l’île de Crète ; elles dessinent une nouvelle histoire de nos origines. Leur datation est aisée : dans la succession des couches de sédiments ces empruntes sont proches d’une strate qui, contrairement aux autres, ne contient pas d’éléments marins. Or, on sait que la mer Méditerranée s’est asséchée il y a 5,6 millions d’années. Les empruntes sont donc un tout petit peu plus vieilles, autour de 5,7 millions d’années, alors que la Crète était encore une péninsule de la Grèce. Ces traces ont été faites sur une surface sableuse, humide et compacte, qui a sûrement cuit durablement au soleil par la suite, puis a été recouverte par des sédiments, d’où cette chanceuse préservation, décrit le paléontologue Per Ahlberg, de l’université d’Uppsala, en Suède, qui en a publié, en août dernier, l’analyse ichnologique. Parce que ces traces ont été créées dans ces conditions très spéciales, nous pensons qu’elles ont été laissées en moins d’une heure, par un même groupe d’au moins cinq individus, dont des juvéniles. Les orteils y compris le gros, sont tous bien alignés contrairement aux singes qui ont un gros orteil divergent, attaché plus bas sur le pied comme le pouce sur notre main, une combinaison de caractères que l’on ne trouve que chez les humains modernes et archaïques, précise Per Ahlberg. Le rédacteur du bulletin ajoute que tout cela est à rapprocher de la découverte fortuite durant l’hiver 1915, d’un gisement de fossiles suffisamment riche pour susciter l’intérêt du paléontologue Camille Arambourg, alors jeune officier des armées françaises qui poursuit les fouilles et il ressort de ses travaux que les niveaux géologiques de l’endroit remontent au moins à 7 ou 8 millions d’années, et plus tard, en 1972, le paléontologue de l’université de Poitiers, Louis de Bonis, monte une expédition sur ce site et exhume, un an plus tard, une mandibule se primate hominoïde, tout en poursuivant les recherches dans les niveaux de 6 à 10 millions d’années. Au début des années 1980, affinant ses analyses, il se rend compte que le primate découvert est proche des hominiens que l’on nomme « australopithèques ». C’est en outre le plus vieil exemplaire jamais retrouvé. En 1989, dans un gisement voisin, de Bonis et le professeur Georges KOUFOS, tombent sur un morceau de crâne qui n’a rien à voir non plus avec celui d’un singe. Il s’agit de la forme la plus proche connue des australopithèques, c’est-à-dire un pré humain d’environ 9 millions d’années. Il situe ce dernier « peu après la séparation du rameau qui donna l’homme ». Les origines de l’homme

8

seraient donc plus anciennes qu’on le croyait jusqu’alors, à la suite de la découverte en Éthiopie du Sud et en 1974, de Lucy, datée de 3,5 millions d’années.

Que les vieilles chouettes entendent très bien; contrairement aux mammifères, les chouettes ne connaissent pas de perte d’audition due à l’âge, les cellules de leur système auditif se régénèrent continuellement, et ce même après un traumatisme.

-o-o-o-o-o-o-

Rappel du prochain programme :
Mardi 27 février : Au Normandy, Conférence par Pierre BABIN sur « la

construction du viaduc de Millau »
Mardi 06 mars : Au Normandy, Conférence par Mr BOIVIN sur « les arbres

remarquables, invité de Joël GUÉRIN.
Mardi 13 mars : Au Normandy, Conférence par
Thierry DEPPE, sur

l’Audioprothèse, son invitée ne pouvant pas venir ce soir là.

Mardi 20 mars : Au château d’Aveny – conférence par Hugues REINER, invité de Jacques DERLY, sur le thème «La profession de chef d’orchestre », avec mini concert au piano, conférence suivie d’un dîner au même lieu ; Cette conférence est ouverte aux amis.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Bulletin du mardi 6 février Visite du Gouverneur

<< Nouvelle zone de texte >>

BULLETIN DU 06 FÉVRIER 2018

17 h 15 : Accueil ouvert à tous, du Gouverneur Nadine PIGNY, à l’Outil en main, 109 avenue de Paris, visite des ateliers et plantation d’un cyprès de Toscane (offert au Gouverneur qui a accepté de le planter dans le jardin de l’Outil en main).

À 18 h 30, entretien des membres du Comité avec le Gouverneur, à l’Estampille (1er étage).
À partir, exceptionnellement de 18 h 30
: Pour l’ensemble du club sauf le Comité, apéritif dans

la salle de réunion habituelle à l’Hôtel Normandy

19 h 45, Mot d’accueil du Président, hymne rotarien, appel rotarien, vie du club, intervention du Gouverneur.

20 h 30 : Dîner au restaurant l’Estampille.
22 h 30 : Conclusion de la soirée par notre Président.

Présents : Le Gouverneur + Philippe SALIGUE, Adjoint du Gouverneur (ADG) + 29 membres du club (87,88 % dudit club) + 17 conjoints + 01 invitée (Marie-Louise SLAGMULDER) ; les students sont présentes ; nous étions donc au total 51 à cette réunion et le même nombre au dîner.

1

Président : Joël GUÉRIN Secrétaire :

Trésorier :

Bulletin: Webmaster :

Martine DEREUDRE Gilbert MARY

Rémy STREPKOFF Emmanuel MARTIN

GU

Bulletin n° 19

Évreux

Les excusés : Daniel RICOLLEAU et Alain RICHÉ.

Accueil du Gouverneur à l’Outil en main :

Étaient présents lors de cet accueil : Le Président, Raymond BENOIT, Jean LEVÈVRE, Martine DEREUDRE, Rémy et Marie-France STREPKOFF, ainsi que et des travaux effectués à cet endroit.

Visite des ateliers, dirigée par notre Président, assisté des instructeurs, et plantation du Cyprès de Toscane.

(Voir les photos jointes prises lors de cet évènement)

Et pour terminer, café ou thé avec gâteaux.

Jean LEFÈVRE, pour compléter ce compte rendu, a précisé depuis, au rédacteur du bulletin, que l’Association « l’Outil en main » avait déjà planté sur le terrain occupé par elle :

  • -  En 2016 : un amandier, un olivier et un pêcher,

  • -  En 2017 : un abricotier, un prunier et un mirabellier,

    Puis, à l’Estampille (1er étage), entretien entre le Président et le Gouverneur, suivi de l’arrivée des membres du Comité réponses aux questions posées par le Gouverneur.

    Puis, départ des participants ci-dessus, pour la salle habituelle des réunions du club, au Normandy, où l’apéritif était en cours et se poursuivit.

    Vers 19 h 50, Ouverture de séance par le Président. Il remercia Marie-Ange et André pour la confection de l’apéritif de ce soir.

2

Puis, ce fut le moment d’entendre l’hymne rotarien, l’assistance étant debout, avec projection sur écran, de différentes actions menées par le Rotary.

Il passa ensuite à son discours dont le texte figure ci-dessous :

« Madame la Gouverneur, chère Nadine, membre du RC de Rouen Bruyères

Monsieur l’assistant du Gouverneur, Cher Philippe, membre du RC les Andelys Gaillon vallée de Seine

Chers amies et amis rotariens du Rotary club de Vernon,

Je vous souhaite la bienvenue en ce mardi soir, pour la visite du Gouverneur.

La visite du gouverneur, dans les clubs, est toujours un moment particulier pour la vie d’un club. La visite du Gouverneur est le moment ou tous les membres des clubs se rendent compte qu’ils ne sont pas seuls et qu’une très grosse structure nationale et surtout internationale se trouve derrière les clubs pour nous soutenir et pour nous

conseiller dans nos actions.

Avant de vous présenter une partie du programme de l’année, je tiens à accorder une pensée à nos membres disparus Philippe Chantepie et Michel Malnory, excuser les absents qui sont empêchés par des obligations professionnelles ou des problèmes de santé.

Aujourd’hui, notre club est toujours très actif et n’a pas cessé « de servir d’abord » dans un esprit de camaraderie et de convivialité indispensable à son bon fonctionnement.

Pour preuve, la très bonne présence à nos réunions statutaires ainsi qu’à nos nouvelles « Réunion/conférences ouvertes » qui nous donne une assiduité qui dépasse les 75%.

3

Peu importe la profession que l’on exerce, que l’on soit artisan, commerçant, technicien, ingénieur, médecin ou retraité, chacun d’entre nous a envie de servir et d’aider les autres.

Ce temps consacré au bénévolat, au travail d’équipe, se rajoute bien évidemment aux activités familiales et professionnelles. Chaque Rotarien participe aux réunions selon ses disponibilités, dans l’espoir d’aboutir à une rencontre constructive.

Certes, il n’est pas toujours facile de faire attention à soi, de coopérer et agir entre partenaires, d’accepter de faire autrement que ce que nous aurions fait individuellement. S’engager dans une action est aussi important que de partager cette action, c’est une des clés indispensables à sa réussite

Simplement, cette mise en commun de savoir-faire donne plus d’idées et une meilleure appréciation des situations. Quant au moral de l’équipe, lui aussi dépend de la qualité de la coopération entre ses membres.

Chère Nadine, notre club mixte depuis 2003, fort de ses 33 membres, continue de développer ses activités en se basant sur les axes stratégiques du Rotary International.

Parlons de l’ACTION JEUNES GENERATIONS, où notre club participe aux programmes YEP d’échanges de jeunes. Cette année, nous accueillons Anna et Evi qui sont parmi nous ce soir ; merci à Jean Lefèvre notre « YEO » et à Martine « conseillère jeunesse ».

Au niveau de l’ACTION INTERIEURE, nous avons trois outils de communication, le premier est le bulletin hebdomadaire envoyé par email à nos membres et papier pour ceux qui ne sont pas internautes, mais aussi aux clubs contacts, Ceci permet de les tenir informés, de tout ce que nous faisons, que ce soit du contenu tant de nos réunions statutaires, que de nos actions. Un grand Merci à Marie-France notre photographe et Rémy notre rédacteur

Le second moyen est notre site internet qui demande des mises à jour régulières, c’est notre image et une source d’informations accessible à tous, Merci à Raymond et Emmanuel, nos webmasters et nous avons également notre page Face book qui nous permet de faire part de nos

4

évènements, un outil indispensable si nous voulons rallier un public plus jeune à nos différentes actions

Le carrefour des métiers, et le projet d’entretiens d’embauche pour les élèves de l’école d’ingénieur très prochainement installée sur le plateau de l’Espace à Vernon, font partie de l’ACTION PROFESSIONNELLE. Merci à Florence, Gilbert et Raymond.

Pour l’ACTION D’INTERET PUBLIC. Plusieurs cibles : 1° le Handicap et les séniors

Notre club soutient entre autre l’équipe « HandEnsemble » de Vernon pratique du Hand- Fauteuil) avec des jeunes et moins jeune, handicapés physiques ou mentaux.

Nous soutenons également l’association « Syrius » médiation canine dans les hôpitaux et maisons de retraite

2° La jeunesse

Nous soutenons le club radio du Lycée Dumézil, financement de la visite de Radio-France, préparation et direct d’une émission consacrée au Rotary en général et aux students-exchange en particulier, diffusée sur BPM et la radio du Lycée Dumézil.

3° L’Environnement et le Patrimoine

En collaboration avec la Mairie de Vernon et l’ONF, nous allons nettoyer un ancien lavoir datant du XVIIIème siècle aujourd’hui oublié et surtout abandonné.

Tout ceci est bien beau, MAIS il faut des moyens financiers pour Permettre de les subventionner.

C’est pourquoi nous avons, cette année, un programme chargé, dont voici un bref aperçu. La semaine prochaine notre traditionnel dîner dansant « années 80 », André et Marie-Ange La vente de la cuvée du Rotary club de Vernon, Florence et Stéphane
La compétition de Golf sur le parcours du Vaudreuil

Il est de coutume, lors de la visite du Gouverneur, de soutenir la Rotary Fondation, entrant ainsi dans le cadre de l’ACTION INTERNATIONALE, la vente de jacinthes quelques jours avant Noël nous permet de soutenir également Polio+, pilier et préoccupation primordiale du Rotary, Merci Jean-Luc et Martine

Par toutes ces actions, nous désirons montrer un club dynamique, attrayant à de nouveaux membres potentiels.

Le recrutement, restera pour moi, une des préoccupations principales de mon année de Présidence. L’avenir est construit sur le présent.

Cet avenir a plusieurs visages : Sophie « le retour », Mouna qui nous vient d’un Rotary club de Tanger « sourire ensoleillé » et Didier transfert du Rotary club de Bourgoin-Jallieu « optimiste et efficace »

L’ensemble du comité et moi-même souhaitons transmettre, en juin prochain, un club efficace et en bonne santé ... enfin on fera tout pour y arriver. Je vous redis à ce sujet la citation d’Henry Ford qui illustre bien ce souhait :

5

Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite.

Je pense ainsi, Nadine, en quelques mots, t’avoir fait un cliché de notre club et te faire constater que « servir d’abord » reste, pour l’ensemble des membres du Rotary Club de Vernon, le but principal.

Chère Gouverneur, chers membres Rotariens de Vernon, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une excellente soirée ainsi qu’une écoute attentive et fructueuse du message de notre Gouverneure.

Merci à tous de votre attention.

Joël Guérin Président 2017-2018 ».

Après ces paroles, il a été procédé à l’appel du club et chaque membre se présenta donc.

Ensuite, notre Gouverneur prit la parole pour attirer l’attention de l’assistance sur :

La pyramide des âges de notre club, la moyenne d’âge des membres étant relativement élevée ; il conviendrait d’y faire entrer des plus jeunes, sans oublier les femmes non diplômées ou n’ayant pas travaillé (la représentation professionnelle des membres entrants n’étant plus d’actualité).

6

  •   Elle fait part de sa remarque suite aux visites effectuées dans les différents clubs, qu’il existait un nombre non négligeable de Rotariens ayant plus de 50 années de présence au Rotary et elle voudrait leur rendre hommage en les récompensant de leur présence, lors de la prochaine Assemblée de District, mais au cas où il ne leur serait pas possible d’assister à cette Assemblée, elle envisage de venir leur remettre cette récompense.

  •   La devise actuelle du Rotary International est « Le Rotary, un impact réel » ; avec les années, le Rotary change et il faut maintenant faire des actions et le faire savoir (Presse, réseaux sociaux). Préserver la planète Terre, planter un arbre par rotarien (le cyprès planté ce jour à l’Outil en main est dans cette optique), la bienveillance dans les clubs est à retenir, être créatif = actif = impact réel.

    Le Gouverneur et le Président procédèrent ensuite à un échange de fanions, entre eux.

    Puis, le Gouverneur remit :

    Au Past Président Stéphane FERRAND, le diplôme de la Fondation car le club a donné plus de 1500 $ pour la lutte contre la Polio, l’année passée ; Stéphane demande alors, à Jean-Luc et Martine, Responsables de cette Action Polio, de venir auprès de lui pour la photo.

7

Au Président, une photo d’art de lui, faite par un professionnel, afin de le remercier dès maintenant de l’Action Polio + qui s’est déroulée début décembre dernier.

Chacun des bénéficiaires remercie le Gouverneur.
Après ces remises,
Joël demanda à nos deux students de venir se présenter, ce qu’elles firent.

Pour terminer la séance, le Président demanda à André de nous dire quelques mots sur la soirée dansante du club, de samedi prochain.

Actuellement il y a 125 inscrits soit une majoration un peu supérieure à 10 % par rapport à l’année dernière, et les dons s’élèvent à 600 € environ.

André fit appel aux volontaires pour la préparation de la salle du Virolet, préparation prévue dès vendredi prochain 14 h (peut-être également samedi matin), et le dimanche matin.

Séance levée pour permettre à l’assistance de se rendre à l’Estampille.

Au cours du repas, Alain FRANÇOIS intervint pour lire un passage du livre de Jean Giono sur « L’homme qui plantait des arbres », tout à fait dans le thème du Rotary international (conférence d’Alain du 31 octobre 2017 voir bulletin n° 09).

Le Président prit la parole en fin de repas, vers 22 h 30, en remerciant Alain de sa lecture et la réunion se termina.

Notes complémentaires :

Week-end des 14 au 16 février, organisé à CAEN, par le District, pour les students dudit district.

Nos students se rendront au prochain week-end organisé par le District, et durant ces 2 journées, elles suivront, sauf imprévu, le programme suivant qui est chargé :

Samedi, la Grande Bibliothèque et son exposition sur l’impressionisme avec un petit tour au centre de la ville avec visite de la cathédrale, repas au Courte Paille, préparation d’une petite vidéo

8

pour EEMA (Europe Eastern Mediterranea Africa, ou conférence rassemblant les divers Responsables d’échanges de jeunes, sur l’Europe, l’Est de la Méditerranée et l’Afrique, d’où ces initiales EEMA), et visite du centre ville illuminé,

Dimanche, après un bon petit déjeuner devant l’Abbaye aux Dames, visite de cette abbaye, du cloître et des jardins, visite du Château et de ses musées, descente à travers le marché, le long du port, déjeuner à la Taverne alsacienne « Aux rives de l’Orne », et pour terminer, visite de l’exposition de peintures, à côté de la gare.

Sur nos students :

Le journal « Le Démocrate » du 18 janvier, consacre un article relativement long, à nos deux students, Anna et Évi, article dont voici deux extraits :

o À 16 et 17 ans, elles parlent déjà un français quasi impeccable et sont toutes deux souriantes à l’idée d’évoquer leur aventure vernonnaise débutée en

septembre.

Anna arrive de Vérone et Évelin de Santa Catarina, au sud du Brésil. Elles viennent vivre une expérience unique, hors de leur pays.

« Mon frère est parti un an en Norvège, avec le Rotary, et il était très content; j’ai toujours eu envie de voyager, explique Anna, découvrir et vivre un an en Europe est une

bonne expérience pour le futur ». Elle n’est pas trop dépaysée et trouve beaucoup de points communs entre les Français et les Italiens.

Pour un premier voyage hors du Brésil, Évelin a choisi la France « pour la culture, la nourriture et pour apprendre la langue », précise-t-elle. Après huit ans d’anglais et d’italien, elle n’a pas eu beaucoup de difficultés à se familiariser avec la langue, mais elle confesse que ses proches peuvent lui manquer : À 10000 km de chez moi, c’est parfois dur. Heureusement, le Rotary, c’est comme une famille »...

o En juin, elles passeront un Diplôme d’Étude de Langue Française (DELF) équivalent du TOEIC anglais. Pendant leur séjour, elles pourront découvrir l’Europe sous la forme de « Bus Trip » de 5 à 10 jours, avec des passages par l’Allemagne, l’Italie ou la République Tchèque.

Elles feront leur retour dans leur pays, l’été prochain. Quant certaines arrivent, d’autres partent. Ainsi, Aline, Anne-Louise et Valentine, trois Vernonnaises de 17 ans, ont fait leurs bagages pour passer respectivement un an en Équateur, à Taïwan et en Argentine.

Sur Évi :

Cette dernière a écrit sur son Facebouk, ceci, retransmis par Jean LEFÈVRE :

« Aujourd’hui 23 janvier 2018, ça fait 5 mois que je suis arrivée en France, et il est difficile de penser à une Évelin sans cette expérience ; le plus gratifiant de tout est de

9

pouvoir se sentir fier de soi et de voir ma famille feeling. Sortir de la zone de confort fait mal, il y a des jours qui sont vraiment difficiles, que ce soit par nostalgie ou juste pour ne pas avoir eu une bonne journée, mais j’ai toujours à l’esprit qu’être ici est un privilège ; minimiser mon échange avec les quelques peines, serait une erreur, voir ma croissance personnelle me réalise ; je suis très reconnaissante pour les gens que l’échange m’apporte. Bien plus que l’endroit, ce sont les gens... Les familles que j’ai gagnées.

Le temps passe relativement vite, pour moi c’est hier qu’on a commencé à étudier la sélection de l’échange, et aujourd’hui, je suis à la moitié de ce dernier, parlant français et avec le cœur serré de m’imaginer sans tout ça, enfin la vie est faite de phases et c’est certainement une des plus gratifiantes ».

Hand Ensemble :

Le Démocrate du 1er février relate la venue de membres du Rotary club de Vernon à la rencontre du groupe « Hand Ensemble » pour un don de fauteuil d’handisport ; voici un extrait de cet article avec la photo jointe :

« Le Rotary de Vernon se mobilise aussi.

Si la licence reste abordable, un fauteuil handisport en carbone coûte 2100 €, un budget conséquent pour le club. Touché par cette histoire et sensibilisé par un rotarien dont la petite fille souffre du même mal que Marine (POINTIER), le Président du Rotary club de Vernon, Joël GUÉRIN, a décidé d’aider la section : « Marine porte un projet formidable qui est ouvert aux personnes en fauteuil comme aux valides. Je suis venu une première fois participer à un entrainement, j’ai beaucoup aimé jouer en fauteuil et j’ai apprécié l’ambiance. Les membres du Rotary se sont fixés pour objectif d’offrir au moins un fauteuil à Marine ».

Le précieux fauteuil sera remis à Marine lors d’un gala organisé par le Rotary, le 10 février prochain, salle du Virolet à Saint Marcel. Le Président invite les rotariens et les non rotariens qui souhaiteraient participer et aider Marine, à le contacter à l’adresse mail suivante: rotaryclubdevernon@gmail.com ».

10

Hors Rotary :

Pour les amateurs de BD « Tintin et Milou » et plus particulièrement celle de « Tintin au Tibet », le mythe d’un primate géant qui perdure depuis des siècles, le fameux Yéti, a enfin été résolu ; après des analyses poussées, les chercheurs ont retrouvé la véritable origine de ce mythe. Il s’agit en réalité de deux espèces d’ours bruns bien connus dans les montagnes de l’Himalaya et du plateau du Tibet. Une bonne chose de réglée (Information Science et Vie de février 2018).

Rappel du prochain programme :
Samedi 10 février : Salle du Virolet à SAINT MARCEL, à partir de 20 h

00, soirée dansante du club sur le thème « Les années 80 » Mardi 13 février : Au Normandy,

Présentation de diaporamas sur les clubs contact de mai 2017 et la journée Nature de septembre 2017, par Raymond BENOIT,

Et informations sur les clubs contact 2018 à GARMISCH- PARTENKIRCHEN, par Gilbert MARY

Mardi 20 février : Au Normandy, Conférence par Didier MONTMESSIN sur le thème « Créer ou reprendre une petite entreprise »

Mardi 27 février : Au Normandy, Conférence par Pierre BABIN sur « La construction du pont (viaduc) de Millau »

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

11 

Rotarynfos 2017-2018

Siège : Hôtel de Normandy :

1 avenue Pierre Mendès France 27200 VERNON

Tél. : 02 32 51 97 97

E-mail du club : rotaryclubdevernon@gmail.com

Site Internet du club :

https://www.rotary-clubvernon.org/leclub

(Association enregistrée à la Préfecture d’Évreux sous le n° W 273000797)

BULLETIN DU 09 JANVIER 2018

Lieu de la réunion : Hôtel Normandy – Vœux du Président – Galette des rois et présentation au club, des actions du second semestre 2017- 2018, par les « Capitaines » (Opération vins Soirée dansante Carrefour des Métiers Clubs contact - Compétition Golf).

Présents: 24 membres (72,73 % du club) + 08 conjoints + 04 invitées (Marie-Louise SLAGMULDER, Lucienne MALNORY, Lucette CHANTEPIE et Solange MONFILLIATRE ; les students sont présentes. Nous étions donc au total 38.

Le Président ouvre la séance en remerciant notamment les invitées d’être présentes et a une pensée envers Maurice MONFILLIATRE, puis il précise que cette réunion se déroulera en 3 parties (ses vœux, la dégustation de la galette avec un verre de crémant, et pour terminer, un résumé des différentes actions du club).

1

Président : Joël GUÉRIN Secrétaire :

Trésorier :

Bulletin: Webmaster :

Martine DEREUDRE Gilbert MARY

Rémy STREPKOFF Emmanuel MARTIN

GU

Bulletin n° 17

Évreux

Il présente donc, à l’assistance, ses vœux pour la nouvelle année, ainsi qu’il suit :

A vous toutes et tous c’est avec force que je souhaite pour l’année qui vient de débuter :

SANTE, BONHEUR, JOIE, PARTAGE, TOLERANCE, SUCCES et surtout PAIX.

En préparant ces quelques mots, je me souvenais du message qui était le mien lors de la passation de pouvoir de juin dernier « Donner envie »

Ce soir et pour toute l’année c’est encore ce vœux que j’adresse à notre club.

Il semblerait que nous sommes sur la bonne voie, grâce à vous tous et à notre comité.

Nous avons retrouvé une assiduité satisfaisante lors de nos réunions ainsi qu’une fréquentation inattendue à l’occasion de nos « conférences ouvertes »

Que chaque réunion statutaire soit une source d’AGREMENT. L’agrément de la convivialité, de l’amitié partagée mais aussi d’une réflexion enrichissante.

Enfin et j’allais dire, surtout, que notre club travaille inlassablement à l’accomplissement de sa DOUBLE MISSION :

Sa MISSION de se développer, d’offrir à de nombreux professionnels, la chance d’appartenir au Rotary International

Sa MISSION la plus belle enfin : « SERVIR d’ABORD »

Notre club le fait avec passion, compétence et engagement, la seconde partie de la réunion sera consacrée à la présentation de nos actions en faveur des sinistrés de St Martin, des personnes âgées, des jeunes handicapés, des jeunes collégiens et lycéens ainsi que du Patrimoine

Ici ou ailleurs, les plus démunis, ou les jeunes qui bâtissent leur avenir peuvent compter sur notre club.

Encore une très bonne et heureuse année Je vous remercie

Joël GUÉRIN, Président 2017 - 2018.

Puis, le Président dit quelques mots sur :
Les excusés :
Gilbert MARY, André SWYNGEDAUW et Sophie BESNARD. Les anniversaires (un seul) : « Bon anniversaire » à Michel BÉGUIN.

2

Quant aux fêtes, il souhaite également une excellente fête à Raymond (7 janvier) et à Rémy, mais avec un peu d’avance (15 janvier).

C’est ensuite à Jacques DERLY de nous rappeler le prochain programme, avec le rectificatif pour la réunion du 23 janvier (voir le rappel en final du bulletin), ce dont le Président le remercie.

Certains membres du club font la distribution de parts de galette avec un verre de crémant ou autre.

Il est maintenant demandé à nos students de nous faire le résumé de leurs semaines passées. Évi :
« Bonjour,

Pendant ces vacances, j’ai fait beaucoup de choses. Après Noël, je suis allée en Aveyron, pour une semaine, avec ma famille d’accueil et ses amis ; c’était vraiment sympathique. On a aussi fait du ski et c’était vraiment drôle. Pendant ces derniers jours, je suis allée à Saint Aubin sur Mer avec ma famille et Véronica une amie mexicaine du Rotary ; on s’est promené sur le bord de la mer ».

Anna :

« Durant mes vacances, je suis allée à Bordeaux avec ma famille et à Rouen pour le nouvel an ; ma famille et moi sommes allées au cinéma et au restaurant ; c’était très spécial pour moi.

Je vous souhaite un excellent 2018 ».

Décès de Bernard COUCHOURON, du club des ANDELYS GAILLON, Vallée de Seine.

La parole est ensuite passée à Nicole LEHMANN au sujet de ce décès.

Nicole précise notamment que Bernard est décédé le 25 décembre dernier, était un ami très sincère qui a été Président de son club durant deux années, comme elle, et qu’elle s’est rendue au funérarium puis à l’office religieux, le 03 janvier.

Le rédacteur du bulletin complète les propos de Nicole, ainsi qu’il suit :
Ainsi que tous les membres du club en ont été informés, notre ami Bernard COUCHOURON,

PHF 3 Saphirs, Past Président, est décédé le jour de Noël, à l’âge de 72 ans, et ses obsèques se

3

sont déroulées à l’église St Sauveur du Petit Andelys le 03 janvier. La quasi-totalité des membres de son club ainsi que certains conjoints, étaient rassemblés dans le transept gauche de l’église et certains membres ont porté son cercueil, Isabelle ADAM participant aux paroles dites envers Bernard ainsi qu’aux chants et fait son panégyrique, Jean-Philippe ADAM ayant fait, quant à lui, l’éloge funèbre de son ami, tout cela faisant forte impression notamment sur l’appartenance au club du défunt. Le club des Andelys Gaillon, Vallée de Seine doit être félicité pour le bon déroulement de cet office et Philippe SALIGUE, notre Adjoint du Gouverneur et son épouse Pascaline, peuvent être fiers de leur club ; le club de Vernon était, quant à lui, représenté par Nicole LEHMANN, Rémy et Marie-France STREPKOFF.

Il est à noter que deux Past Gouverneurs assistaient à cette cérémonie (Denis DUFLO, très ému, et Françoise PONS).

Éric GAUTIER demande ensuite la parole :

Concernant notre club contact de Wavre, il fait part, avec une certaine émotion, pour ceux qui n’auraient pas lu le mail de Gilbert MARY du 28 décembre dernier adressé aux membres du club, que notre ami Frédéric BOUCHEZ a perdu le 23 décembre dernier, sa fille Gabrielle âgée de 10 ans.

Il est ajouté à cette liste de décès, que Philippe BORDIER vient de perdre sa belle sœur, sœur de Thérèse, le 23 décembre dernier.

Après ces tristes évènements, la Président reprend la parole, et passe à la 3ème partie de la séance, celle relative aux Actions.

Nos Actions depuis septembre 2017,en faveur :

  •   Des sinistrés de l’île de Saint Martin (Opération, grand déballage à la Foire à Tout de Vernon, ayant permis un don non négligeable à un club de cette île),

  •   Des personnes âgées (Opération CaniChiens à Korian),

  •   Des jeunes handicapés :

    Opération dîner dansant du 10 février prochain, au profit de l’association « HandEnsemble » de Vernon (Capitaine André), soirée ayant réuni l’année dernière environ 120 personnes, le but étant de réunir les fonds nécessaires à l’achat d’un fauteuil roulant adapté au sport, d’un coût d’environ 2200 €, association conseillée par Jean-Marie, les cartons d’invitation à cette soirée ont

    été distribués à l’assistance par Catherine et si certains ont des objets des années 1980 (boules à facettes et autres), thème de cette soirée, ils peuvent remettre ces objets au Président,

    Opération « Golf » du 16 juin prochain avec comme Capitaines Odile, Dominique METZGER, Marc et Pascale, au profit de cette même association « HandEnsemble »,

4

  •   Des jeunes collégiens et lycéens (Opération « Carrefour des Métiers », le 22ème, dirigée par Florence, avec un budget bien équilibré) et Opération « Aide au club radio du lycée Dumézil »,

  •   De Polio + (Fondation Rotary) (Opération « Jacinthes » dégageant une recette nette de 1687,55 € destinée intégralement à Polio +), la quasi-totalité des membres du club ayant participé à cette Action dirigée par Jean-Luc,

  •   De la Nature et du Patrimoine (Remise en état de la source (lavoir) de Tilly avec comme Capitaine, Dominique MONFILLIATRE),

  •   La vente de vin - Cuvée du Rotary, (Capitaines : Florence et Stéphane), chaque carton de 6 bouteilles étant vendu au prix de 57 € et étant
    composé de :

    2 Saint Julian 2012,

    2 Château de Francs 2014 « Les Cerisiers ».

    2 Château « Les Grands Maréchaux », Côte de Blaye 2007,

  •   Clubs contact : Gilbert fait régulièrement le point.
    Le Président, en l’absence de notre Protocole, compléta la liste des participants au

    dîner du 16 janvier.

    Ci-contre, les têtes couronnées de la soirée :

    La séance fut levée à 20 h 30, le Comité devant se réunir à la suite de cette réunion. -o-o-o-o-o-o-o-o-

5

.Des nouvelles de nos students, Anne-Louise GOURSAUD, partie à Taïwan et de Valentine LEMAITRE, qui est en Argentine.

Jean LEFÈVRE a retransmis au rédacteur du Bulletin, le mail très récent de chacune de ces students :

Anne-Louise GOURSAUD :

« Bonjour à tous,

Cela fait maintenant presque cinq mois que je suis à Taïwan. Je vais très bien. Je retourne, dans quelques jours, dans ma première famille.

Je continue d’aller, deux jours par semaine, à l’université, et je commence à comprendre de plus en plus le chinois, même si cela reste encore difficile.

Il n’y a pas de vacances pour les fêtes de fin d’année à Taïwan puisque Noël n’est pas vraiment important. Cependant, à l’école, les élèves ont un après-midi libéré où ils regardent des films, mangent du chocolat et s’offrent des petits cadeaux. Ma famille d’accueil aussi offre des cadeaux à ses enfants, nous avions même un sapin de Noël, mais il n’y a pas de repas, et la plupart des familles ne fêtent pas Noël. Le Rotary avait prévu un après-midi avec tous les jeunes du district, ainsi que le ROTEX ; nous devions, chacun notre tour, chanter une chanson en chinois, puis, par groupe, nous devions préparer une danse.

Pour le jour de l’an, en revanche, nous avons eu un jour férié. Ma famille m’a donc emmenée au sud de l’île, à Kaohsiung, pour trois jours. Nous nous sommes baladés au bord de la mer, sommes allés dans un aquarium et nous avons vu un feu
d’artifice.

Fin janvier, j’aurai mes premières et uniques vacances de l’année. Elles durent presque un mois. Je n’ai rien prévu pour le moment mais j’irai sûrement visiter le reste de l’île avec la famille et avec mes amis.

Ici, cela fait trois jours qu’il pleut sans interruption et le froid est annoncé (ici c’est-à-dire environ 11°) et du vent.

Merci à tous de m’avoir permis cet échange.
Cordialement.
Anne-Louise ».

À ce mail, étaient jointes 2 photos dont une figure ci-contre.

Valentine LEMAITRE :

« Bonjour !

Dans une semaine, cela fera cinq mois que je suis en Argentine. Je viens de changer, cette semaine, de famille d’accueil ; tout se passe très très bien, ma nouvelle famille d’accueil est très gentille avec moi ! Cela fait maintenant un mois et demi que je suis en vacances. Les fêtes se sont donc passées dans la chaleur de l’été. Celles de Noël sont familiales, nous mangeons ensemble,

6

en famille, et, à minuit pile, les cadeaux sont distribués. Les enfants peuvent aller faire la fête ensemble et les parents restent à la maison à discuter. Je suis allée ensuite avec ma famille, le 26 décembre, camper au bord de la mer ; j’ai donc passé le nouvel an dans le sable. Tout se passe bien et je viens même de commencer le sport, tous les soirs, avec ma nouvelle famille d’accueil.

Merci de me permettre de vivre une expérience aussi géniale ».

À ce mail se trouvent quatre photos dont la 1ère figure ci-contre (celle de famille à Noël).

-----------------

Rappel du prochain programme :

Mardi 16 janvier 2018, 19 h 15 : Au Normandy, conférence de Philippe VALETOUX à 19 h 30 (et non 18 h 30 comme cela a été indiqué par erreur, sur un dépliant) sur « L’appel de l’île rouge MADAGASCAR » (ce même conférencier nous ayant fait un exposé sur le pilotage des porte-containers dans le port du Havre), invité d’Éric GAUTIER, puis, dîner à l’Estampille à 20 h 45 au plus tard (Érisay, Place de Paris, en face du Normandy).

Mardi 23 janvier 2018 19 h 15 (programme modifié) : Au Normandy, conférence sur le Brésil par Guillerme DE SA, gendre de Jean LEFÈVRE.

Mardi 30 janvier : Au Normandy, préparation de la visite du Gouverneur du mardi 06 février et de la soirée dansante du samedi 10 février.

Mardi 06 février : Au Normandy, visite du Gouverneur suivi d’un dîner (lieu à déterminer)

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

BULLETIN DE OCTOBRE NOVEMBRE décembre 2017

Siège : Hôtel de Normandy :

1 avenue Pierre Mendès France 27200 VERNON

Tél. : 02 32 51 97 97

E-mail du club : rotaryclubdevernon@gmail.com

(Association enregistrée à la Préfecture d’Évreux sous le n° W 273000797)

Rotarynfos 2017-2018

BULLETIN DU 31 OCTOBRE 2017
Lieu de la réunion : Hôtel Normandy Conférence d’Alain FRANÇOIS sur « Jean GIONO,

écrivain ».

Présents : 13 membres + 3 conjoints + 2 invités ; les students sont absentes (vacances).

Le Président ouvre la séance en souhaitant la bienvenue à l’assistance et spécialement à Lucette CHANTEPIE et à sa fille Nathalie.

Il présente les excuses de Jean LEFÈVRE, Jean-Luc MAUBLANC, Gilbert MARY et Sophie BESNARD, puis souhaite une bonne fête à Marcellin JUMELAIS.

Il passe la parole à Martine DEREUDRE qui rappelle la tenue prochaine de la Conférence de District qui se déroulera le 18 novembre prochain (voir le précédent bulletin en bas de la page 8) ; les membres intéressés doivent s’inscrire auprès d’elle. D’autre part, elle ajoute et recommande à l’assistance, de se rendre au Château d’Argeronne à 27400 La Haye Malherbe, le samedi 18 ou le

1

Président : Joël GUÉRIN Secrétaire :

Trésorier :

Bulletin: Webmaster :

Martine DEREUDRE Gilbert MARY

Rémy STREPKOFF Emmanuel MARTIN

GU

Bulletin n° 09

Évreux

dimanche 19 novembre, afin d’assister à la vente assez exceptionnelle, de Noël 2017, d’objets de décoration, cadeaux, bijoux, vins et champagnes.

Préalablement à cette intervention, Martine avait remis aux membres présents, la carte de membre du club, pour la présente année rotarienne.

André SWYNGEDAUW demande alors la parole afin de faire le point des présents à la soirée repas du 21 novembre qui se déroulera au restaurant Érisay « l’Estampille » (conférence d’Alain RICHÉ), ce qu’il fait.

Le Président reprend la parole pour confirmer qu’à la conférence du 07 novembre au Normandy, de Valérie REIS, Responsable des expositions au musée des impressionnismes de GIVERNY, l’on peut y inviter des amis et connaissances, cette conférence étant ouverte au public et gratuite.

Au cours de cette séance, Éric GAUTIER a fait une apparition ce qui a réjoui l’assistance qui était inquiète suite à sa récente hospitalisation.

Des nouvelles d’Anne-Louise GOURSAUD, student à Taïwan, retransmises par Jean LEFÈVRE.

« Bonjour à tous,

Cela fait maintenant deux mois que je suis à Taïwan. Tout se passe bien et je suis très contente de ma vie ici.

Mon chinois s’améliore de jour en jour, même s’il est toujours difficile de communiquer parfois, surtout avec les personnes âgées puisque ces dernières utilisent beaucoup de termes taïwanais et donc différents de ce que j’apprends. Je parle notamment à la grand’mère qui est adorable et très attentive.

Nous avons eu, à l’université (où je suis deux jours par semaine avec d’autres étudiants d’échanges de ma ville), trois tests ce mois-ci. Nous sommes notés sur 100 et j’ai eu les notes de 91 100 et 99.

Je travaille beaucoup, surtout quand je suis à l’école trois jours par semaine avec notamment l’aide d’un professeur qui s’est mis l’objectif de m’apprendre le chinois et de me faire découvrir la nourriture taïwanaise.

C’est lui sur cette photo tenant une glace entièrement faite avec de la mangue. C’est délicieux et très courant à Taïwan.

Je suis très contente de ma deuxième famille qui est très gentille. La maman m’aide beaucoup avec le chinois. Et ils m’emmènent visiter Taïwan, ou dans de très bons restaurants, le week-end.

Taipei 101, (2ème photo), la grande tour au loin, dont les Taïwanais sont très fiers, et où je suis allée avec ma famille, au début du mois d’octobre. Nous avons grimpé une petite montagne que l’on appelle «elephant

2

mountain », pour assister au coucher de soleil. Il y avait beaucoup de monde et il faisait très chaud, mais nous étions très contents car c’était très beau

(3ème photo, ci-contre) :

Voici mes camarades de classe en uniforme. La fille
sur le côté gauche est Victoria, une Française ayant

participé à l’échange, il y a trois ans, et qui, dorénavant,
vit à Taipei, la capitale. Elle apprend le chinois à la fac et
elle vient parfois me rendre visite et voir son ancienne
école. Elle me montre les bons endroits, les cafés,
restaurants, le cinéma privé, les temples et autres sortes
de lieux. Ce jour là, ma classe avait un concours, ils

devaient présenter devant le reste de l’école, en compétition avec tous les autres premières années, une sorte de chorégraphie militaire. Malheureusement, ils ont perdu et le professeur était très contrarié.

Merci encore au Rotary pour m’avoir donné la chance de participer à cette extraordinaire aventure.

Mon nom chinois est : « Lin An Ni ».

La parole est ensuite passée à notre conférencier, Alain FRANÇOIS qui nous dit ceci :

Mon intention est de vous faire la lecture d’une courte nouvelle de Jean GIONO, intitulée : « L’HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES », qui met en valeur ce que, nous rotariens, nous estimons le plus important dans notre façon d’être et d’agir.

Mais comment prendre connaissance d’un texte sans avoir une idée, même succincte, de son auteur ?

Jean GIONO, est un écrivain français, provençal du vingtième siècle né en 1895 à Manosque et mort en 1970 dans cette même ville. Il avait 75 ans.

Un grand nombre de ses ouvrages ont pour cadre le monde paysan provençal, inspiré par son imagination.

Son œuvre romanesque dépeint la condition de l’homme dans le monde, face aux questions morales et métaphysiques et possède une portée universelle.

C’est particulièrement le cas pour « L’HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES » qui met en valeur la notion de service tel que nous, rotariens, nous la concevons et dont Yves RÉNIER va nous faire la lecture.

Ce texte, très court, est écrit à la première personne. Cela le rend particulièrement vivant et donne l’impression que le conteur a vraiment vécu ce dont il nous parle.

Un mot sur Yves RÉNIER
Yves RÉNIER
est un acteur, scénariste, réalisateur, français né en 1942.

Il s’est fait remarquer en jouant le premier rôle dans « Belphégor » avec Juliette GRÉCO en 1965 série qui a eu un retentissement mondial (dixit Wikipédia).

Autre grand rôle : « Le commissaire Moulin » auquel il a été difficile d’échapper avec 70 épisodes diffusés entre 1976 et 1982, et qui ont été repris entre 2004 et 2008.

Sa voix est agréable, et sa diction parfaite. Je suis persuadé que vous ne serez pas déçus. Voilà, nous passons maintenant à l’audition de ce disque (durée 28 minutes).

3

Après l’audition, on peut dire un mot du héro Elzéard BOUFFIER.

Dans la fiction que nous venons d’écouter, Elzéard BOUFFIER meurt en 1947 à l’hospice de Banon. Dans la réalité, ce village a décidé d’attribuer le nom d’Elzéard BOUFFIER à l’une de ses rues.

Le personnage d’Elzéard BOUFFIER constitue une sorte de mythe et de modèle pour de nombreux écologistes à travers la France.

Le Président remercia Alain pour cette agréable et très intéressante conférence, remerciements suivis par des applaudissements de l’assistance.

Et pour terminer, le Président dit un merci à notre Protocole André SWYNGEDAUW, et à Marie-Ange, pour avoir mis en place l’apéritif à la présente réunion.

Rappel du prochain programme :

07 novembre : À l’hôtel Normandy, Conférence de Valérie REIS, Responsable des expositions au musée des impressionnismes de GIVERNY, sur le thème suivant « Construire une exposition d’art – l’exemple du musée des impressionnismes de Giverny » (Le Président précise que cette conférence est ouverte au public et gratuite, n’hésitez pas à inviter vos amis... 80 places).

14 novembre : 60 photos par Pierre LEMAITRE.
21 novembre : Au restaurant Érisay, «
l’Estampille, à Vernon, dîner avec

conjoints - Conférence d’Alain RICHÉ sur les Plantagenets.
28 novembre : Conférence de
Gérard NININ sur « La France et

l’Économie ».
05 décembre : « Les 2 CV » par
Nicole LEHMANN.

N.B. (Rappel)
Le nouvel horaire des réunions :
19 h 15
; à 19 h 45 début de la séance jusqu’à 20 h 45 (sauf léger dépassement en

cas de conférence.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

4

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Les réunions se tiennent chaque mardi 19H30 au Normandy

1, Avenue Mendes France

27200 Vernon

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Rotary club de Vernon